Revêtement de zinc

Ce que vous devez savoir: • Livraison le même jour • Prix bas et flexibles • Couverture supérieure à épaisseur moyenne de 80 microns • Un des plus profonds bains de zingage de l’Europe d’Est: Longueur = 7 m , largeur = 1,1 m , Hauteur = 2,5 m( dimensions utiles du bain de zingage) Tout au long de son activité prolongée dans le domaine des constructions métalliques, Ecokapa & Avaco Group a développé une expérience considérable relative aux besoins de ses clients. Dans nos sondages les clients ont souligné la nécessité d’utiliser une technologie moderne, efficiente et surtout de longue durée pour la protection contre la corrosion. Beaucoup des clients sont intéressés à avancer un peu plus loin de la méthode traditionnelle de protection contre la corrosion à base de peinture et de cette manière ceux-ci assurent leurs investissements pour l’avenir.

Pourquoi le zingage thermique ?

Le zingage thermique signifie le procès par lequel l’acier, après avoir été préalablement traité, dégraissé et décapé, est allié et revêtu de zinc fondu, le résultat en étant la protection contre la corrosion du métal de base. Bref: le zincage thermique représente le meilleur système de protection contre la corrosion, disponible à présent. Ce système offre plusieurs avantages caractéristiques dont chaque client devrait être conscient. L’utilisation d’une couche de base et l’épaisseur de la couche de zinc offrent aussi une protection accrue qu’un aspect esthétique. En certains cas, les entreprises ont des standards peu élevés et offrent une couverture superficielle à couche de vernis. Ce type de produit pourrait bien impressionner l’œil mais malheureusement celui-ci n’est point résistant à long terme. L’épaisseur de la couche de zinc utilisé par Avaco & Ecokapa Group assure la protection des éléments métalliques et le fait que ces éléments gardent leurs propriétés mécaniques pour plusieurs décades. Pour exemplifier, le graphique ci-dessous indique la durée de vie en années se rapportant à l’épaisseur de la couche de zinc. image1 Depuis l’apparition de la technologie de couverture électrochimique, le zincage thermique s’est gardé la position de technologie évidemment supérieure relative à la protection anticorrosion pour de longues périodes de temps. Malheureusement les couvertures électrochimiques présentent certains désavantages majeurs incluant une longue durée de la procédure de galvanisation, une adhérence de nature mécanique ou chimique à l’acier relativement pauvre en zinc, à une épaisseur moyenne de 14 microns de la couche de zinc, pendant que les couvertures obtenues par zincage thermique présentent des liaisons de nature métallurgique ( alliage Zn – Fe) au matériel de base évitant ainsi l’exfoliation ou la fissure du zinc à l’occasion de la manipulation pendant le transport ou le montage. Le zincage thermique est: • fiable • résistant • ne nécessite pas de maintenance • une économie de temps • infaillible • la méthode aux coûts les plus bas si on prend en considération l’entier cycle de vie du produit • la meilleure méthode de protection des pièces à ouvertures ou trous • facile à contrôler • esthétique • écologique • assure la possibilité de zinguer des pièces plus grandes que la dimension du bain par immersion alternative

Méthodes et spécifications importantes pour les clients

De nombreux clients préfèrent le zincage thermique à cause de son prix réduit par comparaison à d’autres méthodes connues de protection contre la corrosion. Celle-ci est aussi la plus efficace méthode d’assurance d’une durée de vie optime des éléments en métal et ne laisse point de souci pour le client en ce qui concerne la maintenance future. La procédure est bien simple mais certaines mesures de précaution doivent être prises en considération au moment de la conception du projet et de l’usinage des pièces afin d’obtenir les meilleurs résultats. Emplacement des orifices 1. A préférer – complètement ouvert au même diamètre que celui de la section dans la partie du haut et du bas. 2&3. Orifices égaux dans toutes les deux parties si des ouvertures complètes ne sont pas permises 4. À utiliser avec la position 2 et la position 3 si des orifices ne sont pas permis dans la partie supérieure de la section. Deux demi-cercles séparés de 180º en ligne avec les coupures de la positions 2 et de la position 3. 5. Les ouvertures des deux extrémités doivent être d’au moins 30% de la surface de la conduite pour plus de 75 mm de la conduite et de 45% de la surface pour 75 mm de la conduite ou moins. Pos. 2 demi-cercle A = 40 x R mm Pos. 3 fente B = 18 mm – orifice central C = 75 mm diamètre Pos. 4 demi-cercle D = 40 x R mm image3 Poutres à profiles rectangulaires pour raidissage image4 L’emplacement des orifices pour les profiles rectangulaires verticaux doivent être conformes aux exemples A et B dans la direction des flèches du dessein. Chaque profile rectangulaire vertical doit être prévu de deux orifices dans la partie du haut et du bas, à 180º en ligne par rapport aux parties horizontales, tel qu’indiqué par les flèches de direction. La dimension des orifices de chaque bout doit représenter 30% de la surface de la section. Plaques de bout – horizontales 1. De préférence – complètement ouvertes 2&3. Variantes similaires – les orifices doivent représenter 30% de la surface intérieure du tube. image4

Balustrade

 Le dessein ci-dessous illustre  le projet le plus désirable pour la fabrication de la balustrade exigeant le zingage. 1. Les orifices de ventilation doivent être aussi proches à la soudure que possible, mais pas moins de ø 9 mm diamètre. 2. Les orifices internes doivent avoir le diamètre de la conduite pour la meilleure qualité et le coût de zingage le plus bas. 3. Les orifices de ventilation dans les sections de bout ou sections similaires doivent être  ø 12 mm  en diamètre. 4&5. Tout appareil utilisé pour levage empêchant les ouvertures complètes des bouts de la balustrade horizontale et des pieds verticaux, doivent être attachés après le zingage. La majorité des opérateurs de zingage demande des orifices de ventilation visibles dans la partie extérieure de l’ensemble de conduites. image5 image6 Le dessein ci-dessus illustre une alternative acceptable au cas où des orifices internes complets ne sont pas incorporés (aussi grands que le diamètre de la conduite) dans le projet de la balustrade. 1. Les orifices de ventilation doivent être aussi proches à la soudure que possible et doivent représenter 25%  du diamètre de la conduite mais sans avoir un diamètre sous la valeur de ø 9 mm.  Deux orifices à chaque bout et à chaque intersection doivent être positionnés à 180º un de l’autre, tel qu’indiqué par le dessein. 2. Les orifices de ventilation dans les sections de bout ou sections similaires doivent être de ø 12 mm. 3&4. Tout appareil utilisé pour levage empêchant les ouvertures complètes aux bouts de la balustrade horizontales et des pieds verticaux, doivent être attaché après la procédure de zingage. Beaucoup d’opérateurs zingueurs préfèrent que le système de zingage soit visible de l’extérieur de l’ensemble. Cette chose est nécessaire afin de vérifier si la ventilation est conforme et  pour observer si celle-ci n’a pas été omise par erreur. La décision d’utiliser des conduites pour remplacer des sections structurales dans de produits soudés, doit être prise seulement après une analyse attente parce que   les désavantages concernant les coûts de zingage sont inhérents pour le client. image7 (Utiliser  des joints ouverts  aux conduites) L’élément métallique  fini sera immergé dans un bain de zinc liquide à 450o C . La dilatation du métal est inévitable, pendant que sa torsion ne l’est pas, si: – les tensions de soudures sont évitées; – de préférence sont choisies des sections symétriques; – des possibilités d’expansion sont permises  dans les surfaces planes à estampe pyramidale, nervures radiales, etc. image10 Prière d’éviter l’utilisation des matériaux  ayant des différences significatives d’épaisseur dans la même pièce, parce que celles-ci présentent des modèles d’expansion différents  en zinc fondu, fait qui  peut conduire à la torsion de la pièce. Afin que le zinc puisse couler librement et couvrir chaque partie de l’élément, veuillez prendre en considération la création de certains ouvertures de ventilation, aussi que l’accès dans les sections de drainage. Veuillez prendre en considération le fait que la pièce sera immergée dans le zinc, ainsi que les ouvertures technologiques doivent permettre la ventilation, la pénétration et le drainage de zinc de la pièce métallique. La qualité de la galvanisation est directement influencée par le nombre, la section et l’emplacement des orifices de ventilation. Veuillez ne pas essayer de galvaniser des pièces présentant de la peinture, de la vaseline et/ou de la cendre de soudure, car des coûts supplémentaires peuvent apparaître pour le sablage, le nettoyage et le décapage supplémentaire. Scénario catastrophe: le résultat de la galvanisation peut être déficitaire et, par conséquent, la place sera laissée pour la corrosion. image11 Assurez-vous que vos éléments ne présentent pas de coins fermés ou d’angles morts.  Ces éléments devraient permettre la pénétration du zinc par des ouvertures d’accès dans les sections où le recouvrement du matériel existe. Il este essentiel, même pour les éléments métalliques à profiles normaux et ouverts, de permettre le drainage facile du zinc fondu. image9 Les plaques de raidissage  doivent être coupées afin d’assurer  le drainage…..ou on utilisera des barres de renforcement.

SECTIONS EN FORME DE CAISSON

            Le dessein indique l’emplacement des orifices et des coins coupés par l’intermède desquels se réalisent l’évacuation.  En utilisant les formules suivantes, le diagramme indique les dimensions habituelles pour les orifices et les coins coupés. GOUSSETS INTERNES –                    doivent être à une distance de 900 mm minimum Sections en forme de caisson          Hauteur + largeur = 600 mm ou supérieur – section de l’orifice plus les coupages doivent être de 25%  de la surface de la boîte (Hauteur + Poids). Sections en forme de caisson          Hauteur + largeur  inférieur à 600 mm jusqu’aux 400 mm ci-inclus – à utiliser  30%. Sections en forme de caisson          Hauteur + largeur inférieur à 400 mm jusqu’aux 200 mm ci-inclus – à utiliser 40%. Sections en forme de caisson          Hauteur + largeur sous 200 mm se laisse complètement ouvert – pas de plaque au bout ou de goussets internes. Le tableau suivant est destiné seulement aux sections carrées. Pour les sections rectangulaires on calcule la superficie exigée et on consulte l’opérateur zingueur  en ce qui concerne le positionnement des ouvertures.

Dimension de la boîte H+W                     Orifices ø A              Coins coupés Dim. B
            1200                                                   200                                         150
            900                                                     150                                         125
            800                                                     150                                         100
            700                                                     150                                         75
            600                                                     125                                         75
            500                                                     100                                         75
            400                                                     100                                         50
            300                                                     75                                            50

image12 /incorrecte/  /correcte/   Ne pas assembler les profiles par juxtaposition latérale/ On recommande un design modulaire, étant donné que les pièces grandes et complexes doivent être démontées avant la galvanisation et, ainsi, la croissance des coûts de transport est aussi imposée. image13 Veuillez vous assurer que la section et le nombre des orifices correspondent aux chiffres mentionnés par le diagramme. image14 Dimensions des profiles (mm)                  Diamètre minimum (mm) correspondant au nombre des ouvertures Les profiles à contour fermé, sans trous,  peuvent conduire à la déformation ou même à l’explosion dans le bain de galvanisation! Il est utile d’imaginer le fluxe de zinc tout au long de l’élément  pendant la projection, pour correspondre non seulement aux spécifications fonctionnelles mais aussi pour permettre la galvanisation assurant la fonctionnalité de l’élément métallique au long terme.

Caractéristiques de l’unité de production:

L’unité de production de Rosiori est prévue de tous les équipements nécessaires pour gérer toute procédure de zingage thermique, ci-inclus un bain de zingage – chauffé par induction, produit par GH Induction Allemagne.

Les dimensions utiles du bain de galvanisation sont:

Longueur = 7,0 m ; Largeur = 1,1 m ; Hauteur = 2,5 m. Cette chose assure un zincage uniforme des pièces, conformément au standard SR EN ISO 1461:2009; Le résultat final est: jusqu’aux 80 ans de protection pour votre produit zingué, une très bonne adhérence du zinc et une épaisseur minime de la couche de zinc partant de 50  microns.

Technologies écologiques

On s’enorgueillit de l’implémentation des plus récents standards du domaine de la technologie de zingage thermique. On fait cela non seulement parce que l’état de l’environnement est important pour nous en tant qu’entreprise, mais surtout parce que  cet aspect est bien relevant pour vous, nos clients. Il est bien connu que, par l’utilisation du zingage thermique, chaque année au niveau mondial 6 milliards de tonnes d’acier sont sauvées de la rouille – cette chose même constitue une contribution immense à la construction durable et à la conservation de l’énergie. Le respect des standards de l’Union Européenne relatifs à la sécurité de l’environnement représente un élément essentiel de la manière de dérouler ses affaires de notre entreprise. On est conscient du fait que le non-respect de la législation relative à l’environnement est envisagé par beaucoup de nos concurrents comme un avantage de coût des affaires en l’Europe d’Est, mais notre entreprise fait confiance que ses clients partagent notre préoccupation pour la durabilité et la conviction que celle-ci soutient les fournisseurs dans le processus de prendre des décisions éclairées. Ne pas prendre l’environnement en considération  est une stratégie qui sera présente en fin de compte dans les profits et le futur n’est pas quelque chose à risquer.